Autonomie d’un vélo électrique

Que savoir de l’autonomie d’un vélo électrique ?

Présents sur le marché depuis de longues années, les vélos à moteur sont de plus en plus appréciés des utilisateurs. En effet, si beaucoup préfèrent ce moyen de déplacement aux vélos classiques, c’est parce qu’il leur offre plusieurs avantages. Avec ce deux-roues, vous pouvez faire de longues distances tout en dépensant peu.

Mais, tout dépendra de la résistance de sa batterie. C’est pourquoi il est indispensable d’avoir une bonne approximation de son autonomie avant de sortir votre carte bancaire pour l’achat. Retrouvez ci-dessous l’essentiel à savoir pour choisir un vélo électrique idéal à vos besoins.

L’une des meilleures ventes chez Amazon qui est un bon rapport prix/autonomie.

Meilleure Vente n° 1
LFB CT26 Vélo Électrique Mixte Adulte, Rouge
  • fourche rigide frein avant et arrière V brake Promax Aluminium
  • Dérailleur arrière Shimano Tourney Pneu 26'
  • 6 vitesses batterie Lithium-Ion
  • Autonomie 55km pour 10ah temps de charge 3 à 5 heures
  • Porte-bagages aluminium: avant charge max 10kg / arrière charge max 25kg

Comment fonctionne un vélo électrique ?

Un vélo électrique est un deux-roues qui intègre une batterie et un moteur. Ce dernier composant produit jusqu’à 90 % d’énergie et permet à l’utilisateur du vélo d’avancer facilement sans grand effort. De cette manière, il vous suffit d’accompagner le mouvement de pédalage pour évoluer selon le réglage de la vitesse.

En effet, ce type de vélo est aussi équipé d’un capteur magnétique. C’est cette pièce qui reçoit l’information quand vous roulez et la transmet au variateur qui calcule la puissance que le moteur devra délivrer. Si votre vélo dispose d’un vrai capteur d’effort, les niveaux d’assistance vont réguler l’effort sur les pédales.

Par exemple, il faudra appuyer assez fort sur les pédales pour actionner l’assistance au niveau 1. Mais, l’effort diminue selon que le niveau augmente. Ainsi, à partir du niveau 2, vous aurez à peine besoin d’appuyer sur les pédales pour faire avancer votre vélo.

Le choix du type d’assistance se fait en fonction de votre capacité physique et de vos objectifs. Si vous souhaitez par exemple vous remettre au sport en douceur, il sera judicieux de commencer par un niveau élevé. De cette manière, vous aurez à fournir moins et vous pourrez redécouvrir graduellement votre potentialité musculaire.

En dehors du choix du type d’assistance, il faudra aussi considérer la puissance que vous souhaitez pour votre vélo. Pour se faire, il est important de miser sur la qualité de la batterie. Si vous pouvez trouver un vélo avec une batterie Lithium, ce serait un bon choix.

En ce qui concerne l’autonomie, retenez qu’elle varie selon plusieurs facteurs. Nous pouvons citer entre autres :

  • le type d’assistance ;
  • le poids de l’utilisateur ;
  • la météo ;
  • l’état de la route ;
  • etc…

Tenant compte de ces éléments, vous pouvez trouver un bon vélo à moteur. Toutefois, confiez-vous à un professionnel du domaine qui vous aidera à mieux tester sa batterie, mais vous pouvez aussi faire confiance dans les choix de vélos électriques que nous vous présentons.

On pourrait se demander comment mesurer sa puissance ?

Comment calculer la puissance des batteries et l’autonomie par rapport à la puissance en mA ?

La puissance et le fonctionnement d’un vélo électrique dépendent de la capacité de sa batterie. Sa capacité s’exprime généralement par la combinaison de la tension en volt (V) et de son intensité en Ampère-Heure (Ah). En d’autres termes, nous dirons que plus la tension est élevée, plus grande sera la puissance. De même, plus vous avez d’intensité du courant, plus vous avez d’autonomie.

En Europe, la puissance réelle de tout vélo à assistance électrique est limitée à 250 W. Pour déterminer la puissance de votre vélo en watts, il suffit de multiplier sa tension (V) par son intensité (en mA).

Si donc vous avez un vélo de 20,5 V et de 10 mA, sa puissance sera de 205W. Vous pouvez alors vous attendre à une bonne expérience d’utilisation de votre vélo. Mais, si sa puissance excède 250 W, il sera nécessaire de limiter la capacité du moteur pour vous permettre de l’utiliser librement pour vos courses.

Le vélo électrique proposé (il existe un modèle pour les femmes et pour les hommes) est un produit haut de gamme et son autonomie est nettement supérieur !

PromoMeilleure Vente n° 1
HAIBIKE Sduro HardSeven 4.0 - VTT électrique semi-rigide - 27,5" gris Taille de cadre 45 cm 2017 velo electrique femme
  • Système de Moteur : Yamaha PW, 250 W, 25 km/h, écran : Yamaha LED
  • Batterie lithium-ion : Yamaha, Capacité : 400 Wh
  • Cadre : aluminium 6061, Hydroformed, Gravity casting pour freins à disque Post Mount, VTT Hardtail de cadre
  • Fourche : SR SUNTOUR XCM RL de DS Remote Lockout, ressort en acier, débattement : 100 mm, tige en acier 1 1/8 "
  • Dérailleur arrière : SHIMANO Acera M3000, 9 vitesses

Comment déterminer l’autonomie ?

L’autonomie d’un vélo à assistance électrique peut être comparée à la taille du réservoir d’un véhicule. Le choix de la batterie dépendra du milieu où vous roulez. Sur un terrain plat par exemple, une tension d’environ 24 V peut être suffisante pour avancer librement sur votre vélo. Néanmoins, vous aurez besoin de lui donner quelques coups de pédales en montée.

D’ailleurs, elle dépend de sa capacité en mA. C’est pourquoi il est conseillé de prendre un vélo d’au moins 8 mA pour des trajets d’environ 25 km. Vous pouvez toutefois prévoir une marge afin de vous éviter les mauvaises surprises en route.

Les constructeurs donnent souvent des fourchettes excessivement grandes. Elles ne tiennent pas toujours compte de tous les facteurs pouvant influencer l’autonomie du vélo. Il vous revient alors de vous montrer prudent dans votre choix afin de vous offrir ce qu’il vous faut.

Comment garder votre vélo le plus longtemps possible ?

Si l’achat d’un vélo électrique est une bonne chose, il faut pourtant dire qu’il est important de savoir comment l’entretenir. Sa durée de vie dépend du soin que vous accordez à l’ensemble en général et à son alimentation en particulier. Pour une meilleure expérience d’utilisation, il est capital de bien suivre le mode d’emploi. De cette manière, vous pouvez préserver les capacités de votre vélo et en profiter le plus longtemps possible.

En faisant le choix d’un vélo à assistance électrique, la question de la garantie ne doit pas vous échapper. En effet, beaucoup de constructeurs offrent des durées de garanties considérables. Mais, le temps accordé varie d’un fabricant à l’autre et selon les pièces considérées. Pour le moteur du vélo par exemple, la garantie est généralement de 1 à 3 ans. Vous pouvez avoir jusqu’à 5 ans de garantie pour sa partie cycle.

Mais, selon le modèle de votre vélo, il peut être nécessaire de décharger complètement la batterie de votre vélo avant la première recharge. Ainsi, vous pourrez la recharger à sa pleine capacité pour optimiser son fonctionnement. Pour se faire, il est conseillé d’utiliser uniquement le chargeur d’origine. N’oubliez pas de retirer immédiatement le chargeur lorsque la charge est complète.

Par ailleurs, il sera aussi indispensable d’utiliser des accessoires pour protéger son système d’alimentation selon les saisons. Retenez que la batterie d’un tel vélo est très sensible au froid, à une décharge prolongée ou au chaud.

Utilisez votre vélo aussi souvent que possible

Pour maintenir votre vélo dans un état optimal, l’idéal est de l’utiliser régulièrement. Veillez alors à faire la recharge complète avant même qu’elle ne se décharge totalement. La recharge doit se faire dans un milieu où la température ambiante n’excède pas 30 °C et n’est pas non plus moins de 15 °C.

Si vous voulez garer votre vélo durant une longue période, c’est possible. Seulement, prenez la peine de le charger pendant environ 30 minutes, au moins une fois tous les 2 mois. Sinon, retirez carrément la batterie si vous partez en voyage. Ainsi, votre deux-roues sera toujours dans son meilleur état toutes les fois que vous en aurez besoin.

En suivant ces quelques recommandations, vous pourrez bien profiter de votre vélo. Il ne connaîtra jamais ni de mauvaises alimentations ni de problèmes d’équilibrage. En outre, l’entretien que vous lui accordez permettra de le maintenir en bon état sans endommager le moteur. Cependant, s’il connait un problème malgré toutes les précautions, n’hésitez pas à contacter un professionnel. Il est le seul qui peut vous indiquer ce qu’il faudra faire.

Maintenant que vous êtes suffisamment informé du fonctionnement et de l’autonomie d’un vélo électrique, vous pouvez vous en procurer pour mieux en profiter.